?

Log in

 
 
29 novembre 2011 @ 20:32
August Burns Red - Leveler  



August Burns Red. Un nom qui, pour le moment, n'a pas montré signe de faiblesse. Toujours salué pour la qualité de ses titres et ses prestations live, le quintette fait donc un retour sur le devant de la scène grâce à Leveler, sorti le 21 juin dernier.

Du Metalcore que l'on pourra toujours qualifier de technique grâce à quelques solos bien placés, à un
Jake Lurhs lâchant toujours ses tripes et une paire de morceaux "couillus" à souhait. On résumera donc ABR à ces quelques mots, même si l'ajout de quelques éléments viennent ajouter un brin de fraicheur : le choeur sur Empire, la partie plus rock sur Internal Cannon, le massif Carpe Diem (avec la présence plus importante que d'habitude du bassiste, Dustin Davidson) ou le sulfureux Salt&Light. La majeure partie de l'album se révèle donc sans faille, avec des titres variés mais homogènes, quitte à faire passer Constellations pour un album ennuyeux après quelques passages dans la platine.
Ce nouvel opus regorge de passages épiques, et cette abondance fait que l'on peut finir par décrocher à force de surenchère. Difficile de savoir où donner de la tête, de tenter de ne retenir qu'un titre qui pourrait se détacher du reste, même si l'apothéose reste quand même le morceau-titre.

On ne fera pas ou que peu de reproches sur
Leveler, peaufiné jusqu'à la dernière minute, efficace, rythmé et surtout ne sonnant pas comme une redite de son prédécesseur. Même dans les titres bonus, les Américains proposent autre chose : une version acoustique de Internal Cannon, une (sublime) version de Pangea de The Bells, du piano avec Boys To Fall made in Zachery Veilleux ou le kitch Empire en Midi.

Leveler est un album qui s'inscrit parfaitement dans la continuité de la discographie d'August Burns Red : Voilà comment résumer ce disque d'un combo qui, à la manière d'un Black Dahlia Murder, perdure dans ce qu'il fait, sans trop faillir, au risque de se répéter à force de redites. Pour le moment, les Américains tiennent la route et la flamme brûle encore.


A écouter de toute urgence : Pangea, Internal Cannon, Carpe Diem
A écouter : Leveler, Salt&Light


TRACK LIST :
1. Empire
2. Internal Cannon
3. Divisions
4. Cutting the Ties
5. Pangaea
6. Carpe Diem
7. 740 Nights
8. Salt & Light
9. Poor Millionaire
10. 1/16/2011
11. Boys of Fall
12. Leveler



Note : 16.5/20
Tags:
 
 
Humeur actuelle: calmcalm
Musique actuelle: Leveler